December 23, 2017

December 16, 2017

Please reload

Recent Posts

Keeping things interesting to keep your horse healthy

April 4, 2017

1/3
Please reload

Featured Posts

6 astuces pour choisir votre pareur/forgeron

February 27, 2017

Chaque personne possédant un cheval est confrontée au même problème : des dizaines de personnes leurs donnent des conseils sur la façon dont ils doivent s'occuper de leur cheval. Il est facile de se sentir dépassé par cette surchage d'informations, en particulier lorsque ces informations se contredisent.

 

 

Vous avez probablement déjà tout entendu, et vous vous demandez comment prendre la bonne décision vis-à-vis des pieds de votre cheval. Voici quelques lignes directrices pour vous aider à faire votre choix. 

 

1 - Chaque cheval est unique

Ce qui fonctionne avec un cheval donné dans une situation spécifique ne fera pas forcément merveille dans votre situation. Par exemple, si votre amie a un cheval d'endurance qui vit au pré et est entraîné tous les jours sur du terrain dur et plat, leurs choix en terme de parage/ferrure ne seront probablement pas optimaux pour votre cheval de loisirs qui est monté deux fois par semaine sur du terrain mou et qui vit en boxe. Vous devez trouver la solution idéale pour votre cheval.

 

2 - Évaluer pour mieux parer

Essayez d'être à l'écurie lorsque votre cheval se fait parer/ferrer. Un bon professionel évaluera votre cheval à l'arrêt et en mouvement avant de commencer à travailler sur ses pieds. Il/elle vous demandera si votre cheval a eu des problèmes particuliers depuis leur dernière visite afin de mieux les résoudre. On ne peut pas évaluer un cheval correctement en le regardant sur les chaînes. Vous ne montez pas votre cheval à l'arrêt, donc vous avez besoin qu'il soit sain lorsqu'il se déplace.

 

3 - Hygiène et biosécurité 

Petit rappel : les chaussures, outils et mains des professionnels équins peuvent être porteurs de pathogènes contagieux s'ils ne sont pas lavés correctement. Autrement dit, si votre maréchal vient de travailler dans une écurie où un virus dangereux est présent et qu'il ne prend pas de précautions, le virus peut très bien être transmis à votre cheval - qu'il soit au courant de la présence du virus ou non. S'il y a du fumier sur ses chaussures, et que ses mains et/ou ses outils sont souillés, il/elle représente un risque sanitaire pour votre cheval. Parfois une conversation avec le professionnel en question ou le gérant de votre écurie sont suffisants pour résoudre le problème. 

 

4 - Après le parage/ferrage

La règle d'or : votre cheval doit être au minimum aussi sain après le parage/ferrage qu'avant. Il y a évidemment quelques exceptions (par exemple, si vous venez de faire enlever les fers), et nous faisons tous des erreurs. Mais si votre cheval est systématiquement sensible ou boiteux après parage/ferrage, il y a un problème. La douleur N'EST PAS une conséquence normale des soins des pieds. De plus, toute douleur au niveau des pieds cause des allures anormales, qui à long terme peuvent avoir des conséquences sérieuses.

 

5 - Écoutez votre cheval

Essayez de surveiller les allures et la musculature de votre cheval. Une tension musculaire excessive peut provenir de pieds mal équilibrés. Des foulées courtes et raides sont souvent un signe d'inconfort dans les sabots. Lorsque je masse un cheval et que les fléchisseurs des antérieurs sont extrêmement tendus, je suspecte une douleur au niveau des talons ou de la fourchette (le cheval garde ses antérieurs très légèrement pliés, entraînant une tension excessive sur les muscles fléchisseurs). La symmétrie est également primordiale. Comme nous, les chevaux sont gauchers ou droitiers. Cependant, vous devez être capable de travailler aux deux mains sans difficulté et vous ne devez pas voir une différence notable entre les muscles gauches et droits.

 

6 - La bonne attitude

Enfin, un bon professionnel sera capable de répondre à vos questions. Il/elle sera en mesure de vous expliquer ce qu'ils font et pourquoi. Soit dit en passant ''Ça fait 20 ans que je fais ce métier, je sais ce que je fais!'' est un argumentaire limité dénué de tout fondement scientifique. Les bons maréchaux gardent leurs compétences à jour. Il participent à des formations et conférences pour s'assurer que leurs connaissances et méthodes sont fondées sur les recherches scientifiques les plus récentes. Ils/elles sont également capables de reconnaître leurs limites et de vous référer à un autre professionnel lorsqu'ils sont perdus.

 

J'espère que vous avez trouvé ces astuces utiles. Souvenez-vous que communiquer est essentiel et qu'une conversation constructive avec votre maréchal peut aider à résoudre bien des problèmes. Merci de votre visite! 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us